Affaires pédagogiques

Charte du bien-être des externes

En 2011, la Fédération médicale étudiante du Québec (FMEQ) a mené un sondage sur le bien-être.  Celui-ci nous a permis d’identifier les causes de stress chez les externes en médecine du Québec.  Ce sondage avait pour objectif d’améliorer le bien-être des externes. Or, suite à l’analyse qualitative des résultats, nous avons jugé nécessaire de rédiger la charte suivante qui contient des recommandations concrètes visant à améliorer le bien-être des externes en médecine du Québec. 

Ces recommandations vont améliorer le bien-être de tous les étudiants puisque tous les externes rapporte être plus ou moins affecté par le stress.

1. HORAIRE ET CHARGE DE TRAVAIL

1.1. Soit fixé un nombre maximal de 10 heures de travail pour une journée de stage régulière, c’est-­à-­dire excluant les journées de garde et les horaires organisés en quarts de travail.
1.2. Une journée de stage régulière commence au plus tôt à 6 h 30 et se termine au plus tard à 18 h 30, ceci excluant les journées de garde et les horaires organisés en quarts de travail.
1.3. L’horaire de chaque stage d’externat, incluant l’horaire de garde, soit remit à l’étudiant au moins une semaine avant le début du stage.
1.4.  Les externes puissent avoir la possibilité d’échanger leur horaire de garde.
1.5.  Les fêtes de Noël et du Nouvel An soient fériées pour tous les externes.

2. TRANSITION ENTRE LES STAGES

2.1. Au moment de l’accueil d’un nouveau stage, les externes soient informés clairement des attentes à leur endroit dans les différentes parties de leur stage, reçoivent la liste des objectifs de stage ainsi que des activités académiques et cliniques et se voient remettre un horaire typique de ce à quoi devrait ressembler leur journée dans le milieu.

3. ETUDE ET EVALUATIONS DURANT L’EXTERNAT

3.1. Une journée d’étude par mois de stage soit offerte à tous les externes et pourrait être prise au gré de l’externe.
3.2. Les externes soient libérés de leur stage pour l’ensemble de la journée lorsqu’un examen est prévu.
3.3.  Les externes n’aient pas de garde les deux jours avant un examen.
3.4.  Un rappel soit fait aux patrons que l’externat doit toujours être perçu par les étudiants comme un contexte d’apprentissage et non d’évaluation constante.

4.SITUATION DIFFICILE

4.1. Chaque externe soit attitré un mentor résident ou médecin avec qui ils pourraient échanger lorsqu’il fait face à des situations difficiles (souffrance, mort, etc.).

5.ETAPES CHARNIERES DU MD ET L’APPLICATION EN RESIDENCE

5.1. Tous les externes reçoivent des explications lors de séances d’information formelles et informelles sur les évaluations (ÉCOS et examen du CMC)
5.2. Que les externes puissent fournir une rétroaction sur les évaluations auxquelles ils doivent se soumettre.
5.3. Une ou des séances d’information sur le CaRMS soit offerte aux externes dès la première année de l’externat ou l’année précédant l’application au CaRMS.
5.4. Des systèmes de parrainage soient mis en place pour accompagner les externes dans le processus d’application CaRMS.
5.5. Les externes soient libérés de leur stage pour l’ensemble de la journée lorsqu’une entrevue est prévue dans le contexte du processus d’application CaRMS.
5.6. Les absences motivées pour raison d’entrevue soient exclues du calcul du nombre maximal d’absence à un stage.

6. FLEXIBILITE DES MILIEUX DE STAGE

6.1. Les facultés de médecine québécoises soutiennent l’implication étudiante en faisant preuve de flexibilité lors de demandes de congé pour des responsabilités extracurriculaires.

7. HARCELEMENT ET INTIMIDATION

7.1. Les recours disponibles en cas de harcèlement et d’abus soient présentés et expliqués au début de l’externat, et rappelés fréquemment par la suite.
7.2. Un système de rétroaction anonyme soit instauré pour rapporter le harcèlement de tout type.

8. BAER ET SUPPORT PSYCHOLOGIQUE

8.1. Les externes aient accès rapidement à des services d’aide psychologique, à un tarif raisonnable.
8.2. Un support psychologique soit disponible à des heures pratiques pour des étudiants en stage ; par exemple, en ouvrant en soirée quelques jours par semaine et qu’une ligne d’urgence soit disponible par téléphone 24 h/24 h.

9. GARDES

9.1. Les externes puissent bénéficier des mêmes conditions/rabais à la cafétéria que les médecins résidents de garde.
9.2. Tous les externes qui finissent tard le soir aient accès à une place de stationnement près du milieu hospitalier.
9.3. Tous les externes aient accès à une place de stationnement au même tarif que les employés et/ou les médecins résidents.
9.4. Les gardes se terminent au plus tard à 23 h afin de permettre un retour sécuritaire et en transport en commun à tous les externes.

Services de soutien psychologique

Voici un petit aperçu des services d’aide, psychologique et autres, disponibles pour les étudiants en médecine à travers la province.

PAMQ

Le programme d’aide aux médecins du Québec est un organisme sans but lucratif dont la mission et de fournir de l’aide aux médecins, résidentEs, et étudiantEs en médecine qui éprouvent des difficultés personnelles.

www.pamq.org

McGill

La faculté de médecine et son bureau des affaires étudiantes offre un service de conseil spécifiquement pour les étudiants en médecine. De plus, l’université offre à tous ses étudiants des services de counseling, de soutien en santé mentale et d’aide spirituelle. Finalement, le site du Students and Residents Affairs propose plusieurs ressources en matière de bien-être.

http://www.mcgill.ca/ugme/student-affairs/counselling

http://www.mcgill.ca/medwell/yourwellness

Laval

La faculté de médecine parraine Réseau d’aide en médecine, composé d’étudiants au préexternat et à l’externat qui offrent de l’aide individuelle et organisent des activités et conférences. La direction des affaires étudiantes rend également disponible des conseillers qui offrent différent services. Finalement, l’université propose également des ressources, psychologiques et autres, disponibles à tous via son centre d’aide aux étudiants.

https://www.aide.ulaval.ca/cms/site/aide

http://www.fmed.ulaval.ca/site_fac/services/direction-des-affaires-etudiantes/conciliation/medecine/

Montréal

L’AÉÉMUM soutient le Réseau d’entraide des étudiants en médecine, composé d’étudiants qui sont disponibles en cas de problèmes pour vous écouter ou vous rediriger vers les services appropriés en cas de problèmes, en toute confidentialité. Ils tiennent également des conférences sur divers sujets. La faculté de médecine de l’université de Montréal propose le Bureau d’aide aux étudiants et résidants qui éprouvent des problèmes psychologiques, financiers, personnels, scolaires ou autres. De plus, l’université propose, via le SAÉ, une clinique de santé et de consultation psychologique pour tous ses étudiants.

[email protected]

http://www.cscp.umontreal.ca/

http://med.umontreal.ca/la-communaute/les-etudiants/bureau-daide-aux-etudiants-et-residents-baer/

Sherbrooke

En plus des services universitaires, qui sont ouverts à tous (situés au campus principal), la Faculté de médecine et des sciences de la santé propose le service des adjoints à la vie étudiante. La plupart des enseignants, ils et elles sont disponibles pour soutenir les étudiants tout au long de leur cheminement. Ces personnes peuvent être consultées de manière confidentielle pour toutes sortes de raisons. L’université propose par ailleurs un service d’aide psychologique à tous ses étudiants. L’AGÉÉMUS travaille pour avoir accès à un service de psychologie directement au campus de santé.

www.usherbrooke.ca/medecine/faculte/vie-etudiante/besoin-daide/

www.usherbrooke.ca/etudiants/services-a-la-vie-etudiante/psychologie/